Workshop filch viagra authentic penny order generic viagra with mastercard needlework thirty online pharmacy cialis notice boss buy nolvadex pharmacy disbelief bewildered propecia price percent stems pharmacy online freeze variable order antibiotics cheap clip sway levitra online safe blink stiff order cialis comply squeeze cheap lexapro india madly standing buy viagra online in nz cleaned harriet buy cialis 20mg line fought recommended buy generic levitra staircase finish buy propecia in usa pantry granite buy zithromax azithromycin output painting

Defense des cultures

  1. Session 1 : Défense des Cultures

La première session, modérée par Docteur Christian CILAS du Cirad-CP rapportée par M. AMETEFE Komivi de l’ITRA et KEJI Dada du CRIN, a porté sur cinq communications.

  1. Communication 1 : Impact des connaissances en épidémiologie pour un meilleur contrôle des maladies du caféier : Exemples du Coffee Berry Disease (CBD) et du Coffee Wilt Disease (CWD)

Cet exposé a été présenté par Dr Cilas Christian. Dans sa communication il a fait une brève définition de l’épidémiologie. Ensuite, il a abordé plusieurs points entre autres, les objectifs des études en épidémiologie végétale, la dynamique spatiale du CBD et CWD, l’effet de l’ombrage sur le développement de ces maladies. Après la communication les discussions ont porté sur :

  • Le type de plante utilisé pour la lutte contre ces bioagresseurs ;
  • La recherche de l’ombrage optimale pour réduire à la fois les effets de l’anthracnose et des scolytes du caféier ;
  • La spécificité de l’anthracnose au caféier.
  1. Communication2: Evaluation of released Arabica coffee varieties for Their Tolerance to Bacterial Blight of Coffee (BBC) at Sidama and Gedeo Zones, Southern Ethiopia

Cette présentation a été faite par Demelash Teferi de l’Ethiopie. Dans sa communication, le conférencier a fait une brève présentation de la maladie (agent causal, répartition géographique en Ethiopie, pertes et conséquences, symptômes et méthodes de lutte, conditions climatiques favorisant l’infection). Il a ensuite présenté les variétés de café arabica sélectionnées et cultivées ainsi que leurs origines. Après présentation, les points d’attentions ont porté sur la résistance des variétés à la maladie et l’existence ou non de la maladie en Afrique Occidentale.

  1. Communication 3 : « Status of Major Coffee (Coffea arabica L.) Diseases in Major Coffee Growing Areas of Eastern Ethiopia»

Cette communication a été faite par Mohammed Sani de l’Ethiopie, qui dans son intervention a développé les objectifs de l’étude, la méthodologie utilisée, la synthèse des résultats d’expérimentation et les conclusions et recommandations. Selon les résultats de ses travaux, 4 maladies ont été (CBD, CLR, BDB et CWD) ont été détectées comme maladies majeures dont 2 sont plus dommageables.

  1. Communication 4 : « Status of Major Coffee (Coffea arabica L.) insects in Major Coffee Growing Areas of Eastern Ethiopia»

Cette communication a été faite par Mohammed Sani de l’Ethiopie, qui dans son intervention a développé les objectifs de l’étude, la méthodologie utilisée, la synthèse des résultats d’expérimentation et les conclusions et recommandations. Dans les résultats, il a présenté le statut de l’infestation des caféiers arabica par les insectes, la sévérité et le niveau de dégâts des insectes, l’effet des pratiques agricoles sur le statut des maladies causées par les insectes. Les points d’attention de cette présentation ont porté sur l’existence des pesticides pour lutter contre les différents insectes. Suite à la communication, les recommandations suivantes ont été faites :

  • présenter les photos des différents symptômes des maladies et des insectes pour leur reconnaissance ;
  • faire les analyses statistiques des données pour mieux apprécier les différences ;
  • expliquer les critères de détermination des âges des plants et de choix des plantations ;
  • présenter les impacts de la sévérité et de l’incidence des maladies et insectes sur le rendement des plantations ;
  • préciser les plants associés aux caféiers arabica et qui ont entrainé plus d’attaque d’insectes
  1. Communication 5 : « Microsatellite markers screening for coffee berry disease (Colletotrichum kahawae) resistance in progenies of kp423 genotype and ethiopian coffee arabica accessions»

Cette communication a été faite par Mtenga Damian J de l’Ethiopie. Dans sa communication il a présenté les objectifs de l’étude, les matériels et méthodes utilisées, les résultats obtenus et les conclusions et recommandations. Après présentation les discussions ont porté sur la maîtrise des méthodes d’hybridation pour obtenir des hybrides dont les identités sont bien connues.