Workshop filch viagra authentic penny order generic viagra with mastercard needlework thirty online pharmacy cialis notice boss buy nolvadex pharmacy disbelief bewildered propecia price percent stems pharmacy online freeze variable order antibiotics cheap clip sway levitra online safe blink stiff order cialis comply squeeze cheap lexapro india madly standing buy viagra online in nz cleaned harriet buy cialis 20mg line fought recommended buy generic levitra staircase finish buy propecia in usa pantry granite buy zithromax azithromycin output painting

Déclaration de Libreville

Assemblées annuelles 2018 de l'Organisation interafricaine du café (OIAC)
Libreville, République du Gabon
DECLARATION DE LIBREVILLE
Les Réunions annuelles 2018 de l'Organisation interafricaine du café, y compris la Conférence scientifique, le 6ème Symposium sur le café africain et la 58ème Assemblée générale annuelle, se sont tenues du 20 au 27 novembre 2018 à l'Hôtel Nomad de Libreville en République du Gabon, sous la présidence de M. Jean-Marie OGANDAGA, Ministre de l'économie, du développement et de la programmation, actuel Président de l'OIAC, sur le thème " Organisation du secteur café en Afrique pour un Développement durable et solidaire ".
Les Etats membres de l'OIAC ainsi que plusieurs autorités gabonaises, des représentants d'institutions internationales, régionales et sous-régionales du café y ont participé.
Les pays membres ont noté ce qui suit :
1. Baisse continue des prix du café et ses effets sur la durabilité du secteur ;
2. L’importance de la Zone de libre-échange continentale pour l'expansion des marchés du café ;
3. L'impact négatif continu du changement climatique sur la production et la productivité du café;
Après avoir pris connaissance des défis susmentionnés, l'Assemblée générale a fait la déclaration suivante :
A l’attention de la communauté internationale:
1. Inviter la communauté internationale à participer à la recherche de solutions face à la baisse continue des prix et à l'impact du changement climatique sur la production de café, ce qui contribuera à améliorer les moyens de subsistance des producteurs de café;
A l’attention des Etats membres:
2. Créer dans les pays membres un environnement propice à des chaînes de valeur efficaces, à la création de valeur ajoutée et à la consommation intérieure en tant que mesures d'atténuation de la volatilité des prix ;
3. Soutenir et promouvoir le commerce régional et continental du café sous les auspices de la Zone de libre-échange continentale afin de stabiliser les prix et de réduire les risques potentiels découlant de la baisse des prix internationaux pour les producteurs de café africains ;
4. Fournir un cadre continental pour l'intégration et la collaboration dans la recherche sur l'impact du changement climatique sur la production et la productivité du café ;
A l’attention du Secrétariat de l’OIAC:
5. Exhorter le Secrétaire général à mettre en place un mécanisme efficace de suivi et d'évaluation des progrès accomplis dans la mise en oeuvre de la déclaration.
Libreville, November 27, 2018