L’historique du café

La légende la plus courante à propos de la découverte du café est celle des nuits blanches dans un monastère, avec comme acteurs principaux un certain Kaldi et des chèvres agitées. Kaldi était en effet un berger arabe qui vivait au 3ème siècle avant Jésus-Christ dans cette partie du monde connue de nos jours sous l'appellation d'Ethiopie. Kaldi remarqua que ses chèvres sautaient et gambadaient de facon inhabituelle,chaque fois qu'elles avaient brouté les cerises rouges d'une certaine plante. Il en parla à un abbé d'un monastère tout proche, lequel décida de tester l'effet des cerises rouges en les trempant dans de l'eau bouillante pour en faire une boisson. Il n'hésita pas à boire ce breuvage et constata qu'il pouvait, contrairement à son habitude, rester de longues heures éveillé. L'abbé et ses moines convinrent alors d'utiliser cette préparation pour leurs veillées de prières.

La nouvelle de l'effet stimulant de ces étranges fruits fut répandue et tout le monde voulut s'en procurer. Cet engouement pour le café boisson a conduit la création de plantations de café dès le 15ème et 16ème siècle sur le territoire du Yémen dans la péninsule arabique.
Ainsi, découvert en Ethiopie par Kaldi le berger, le café s'est initialement propagé dans les pays musulmans d'Arabie et de Perse, avant de s'étendre à l'Europe, à l'Amérique et au monde entier.

 

Les différentes variétés de café :

 

L'ARABICA

Nom donné à une espèce de caféier par le botaniste européen Carl von Linne, alors qu'il classifiait la flore de la péninsule arabique. Issu du "coffea arabica" l'Arabica est considéré comme le haut de gamme des cafés, grace à sa finesse, à sa douceur et à sa faible teneur en caféine. Les zones montagneuses des tropiques avec un climat frais sont les lieux de prédilection de sa culture.

Les arabicas sont cultivés entre 1000 et 2000 mètres d'altitude, essentiellement en Amérique Centrale et Amérique du Sud, mais aussi en Afrique de l'Est, en Asie et en Océanie. Ses fruits murissent lentement, ce qui favorise des cafés de grande qualité. L'arabica représente 65% de la production mondiale.

 

LE ROBUSTA

Le robusta est le fruit du "Coffea canephora", l’autre grande espèce de caféiers. Comme son nom l'indique, il s'agit d'une plante robuste qui, contrairement au "Coffea arabica", pousse en basse altitude. Sa production est concentrée dans les plaines humides d'Afrique et d'Asie. Un plant de robusta produit deux fois plus de grains que le meilleur pied d'arabica. Les grains de robusta contiennent deux fois plus de caféine que ceux de l'arabica et sont plus amers.