Historique

Pour montrer le rôle prépondérant du café dans le développement socio-économique de l’Afrique, 11 pays africains producteurs de café, à savoir : Angola, Cameroun, Centrafrique, Congo (RDC), Côte d'Ivoire, Dahomey (Bénin), Gabon, Kenya, Madagascar, Ouganda, Tanganyika (Tanzanie), se sont réunis le 7 Décembre 1960 à Tananarive au Madagascar, pour créer L’Organisation InterAfricaine du Café (OIAC).

Dans un bref délai après sa création, tous les pays africains producteurs de café, en réalisant l’importance de l’action conjuguée contre les défis auxquels fait face l’industrie caféière dont le traitement et la commercialisation en sont devenus membres.

Aujourd’hui, l’OIAC est une organisation intergouvernementale qui regroupe 25 pays africains producteurs de café : Angola, Bénin, Burundi, Cameroun, Congo, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo, Côte d’Ivoire, Ethiopie, Gabon, Ghana, Guinée, Guinée Equatoriale, Kenya, Libéria, Madagascar, Malawi, Nigéria, Rwanda, Sierra Leone, Tanzanie, Togo, Ouganda, Zambie et Zimbabwe.